Centre De Tricot

Essai de la dissertation au bac Epreuve de tricot

Selon la pratique du travail existant des secrétariats des grandes organisations sur le contrôle on met seulement les affaires passant selon le deuxième schéma. Et en outre, comme on le sait des plaintes des travailleurs des secrétariats, les affaires passant selon le premier schéma "se courbent" souvent, i.e. se perdent au cours du traitement. Si par la suite à qui cela des directeurs vient à la tête recevoir l'information sur une telle affaire, au secrétariat apparaissent d'assez grands problèmes.

Nous examinerons les types principaux des documents utilisés dans le travail de l'entreprise avec leurs caractéristiques. Des types des documents utilisés dans le travail de l'entreprise, il suffit beaucoup (aux entreprises séparées leur nombre arrive jusqu'à 500-6 En même temps, du point de vue du secrétariat des aspects principaux des documents une très petite quantité, à savoir tout sur seulement 3 aspects arrive :

Les rapports analytiques se présentent relativement rarement. Souvent les régularisent en forme de l'édition séparée et répandent pour toute l'organisation. En raison de cela leur est imposé d'assez hautes exigences selon la qualité de la présentation. Dans le cas total ils doivent insérer les marques de fabrique de l'entreprise, les armes et une autre symbolique graphique. Les exemples de tels rapports :

À la considération des rapports on ne produit pas leur groupement (i.e. en fait les rapports peut être et moins, si utiliser les filtres spécialisés). Chaque rapport rapide avoir être filtre donnant l'intervalle du temps auquel il y a une fin des travaux. Les données de ce filtre se placent au titre du rapport. Les exemples typiques de tels rapports peuvent être :

Les besoins selon le traitement électronique des documents étaient satisfaits de l'application des paquets fonctionnels (les rédacteurs du texte et les tableaux électroniques) et les paquets d'application intégrés Microsoft Office, Perfect Office, Lotus Smart Suite. Ces moyens se sont trouvés les flux immenses insuffisants à la gestion des documents en papier et électroniques circulant à l'intérieur d'une entreprise, ainsi qu'entre eux. En tout une telle approche péchait par l'absence de l'approche d'ensemble dans l'automatisation du secrétariat et la gestion du traitement des documents.

Les attributs des documents chez chaque partenaire sont très divers. On peut mettre en relief en même temps la partie totale des attributs, qui se rencontrent pratiquement dans toutes les organisations. Et en outre ces total de l'attribut sont un peu divers près de tous les types des documents de bureau.

Pour la plénitude du tableau du traitement des documents à l'entreprise le système le traitement des documents ne doit pas s'achever sur les interprètes responsables, i.e. le système de l'automatisation du traitement des documents de l'organisation ne doit pas se renfermer seulement sur les secrétariats, et doit avoir la suite dans les systèmes de gestion le traitement des documents des subdivisions de l'organisation.

Tous les documents passant par le secrétariat sont les documents liés, dans ce sens que la plupart d'eux se réfère à d'autres documents. Plus le cas type est le document entrant, qui pratiquement engendre toujours correspondant à lui partant.

Dans les organisations concrètes les attributs donnés peuvent porter de divers noms ou être ajouté par les attributs supplémentaires, une souvent grande quantité. Mais les attributs énumérés ci-dessus assistent dans tous les secrétariats des entreprises.